Алпинистът на Квебек Ричард Картие се намира на K2

L’alpiniste québécois Richard Cartier, passionné de haute montagne, a connu une fin tragique le weekend dernier sur les flancs de la deuxième montagne en matière de hauteur, le K2, au Pakistan, qui kulmine à 8611 mètres.

Публикувано в 12:15 ч
Mis à jour à 18h19

Изабел Дюкас

Изабел Дюкас
La Presse

Фредерик-Ксавие Дюамел

Фредерик-Ксавие Дюамел
La Presse

Son corps a été retrouvé la nuit dernière près du camp 1, à environ 6100 mètres d’altitude, rapporte le quotidien nepalais Himalayan Times.

Le grimpeur de 60 ans, médecin à Saint-Jérôme, avait été aperçu pour la dernière fois alors qu’il descendait entre les camps 2 et 1, après avoir atteint le camp 4, situé à 8000 mètres.

Ричард Картие също придружава коментара на квебекския алпинист Джъстин Дюбе-Фахми, който документира експедицията по l’entremise des réseaux sociaux. M. Dubé-Fahmy n’a cependant rien écrit depuis le 21 juillet.

« Марди, на fait BC au C3 japonais, 7000 m, at-il écrit jeudi dernier. On pensait que c’était le C2.5, mais non ! Ричард [Cartier]Мат [Eakin] et moi étions brûlées. 16 часа на грим. Puis aujourd’hui, на touché по-ниска C4 (7600 m). Завръщане в базата утре. Il commence à faire froid. On est bien fatigués après ces deux grosses journées. »

C’est lors de cette descente que Richard Cartier et coéquipier, l’alpinist Matthew Eakin, ont trouvé la mort.

PHOTO TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE MATTJU EAKIN

Матю Ийкин

Al Hancock a atteint le sommet du K2 en 2014, à sa troisième пробна. « C’est une montagne très, très difficile », soutinet-il.

Vous devez garder la sécurité comme valeur fundamentale [lors de l’ascension]mais en même temps, les choses peuvent mal tourner.

Ал Ханкок, алпинист

M. Hancock, l’un des rares Canadiens à avoir réussi cet exploit, ne connaissait pas le Dr Cartier personnelment, mais il suivait ses aventures de loin. Il tient à presenter ses condoléances à sa famille, mais ajoute que l’alpiniste savait ce qu’il faisait. «Il connaissait le risque, et des incidents se produtien», наблюдавайте-t-il.

Plus difficile que l’Everest

Si le sommet du K2 est quelques centanes de mètres moins élevé que celui de l’Everest, son ascension est reconnue comme étant beaucoup plus difficile en raison de l’escarpement et des conditions météorologiques. «Ils ne sont pas dans la même catégorie», автор М. Хенкок.

Ле Дr Alain Vadeboncœur, qui a etudie avec Richard Cartier à la faculté de médecine de l’Université de Montréal, décrit le défunt comme un passionné, mais pas un téméraire. « Il m’avait raconté son ascension de l’Everest », se souvient le Dr Vadeboncœur. À l’époque, « il voulait faire ces montagnes-là sans oxygène, et il avait dû arrêter, je pense, à 200 m du sommet parce que chaque pas devenait trop difficile ».

Il connaissait très bien ses limites.

Ле Дr Ален Вадебонкьор

Un article de La Presse на 17 май 2004 г. се отнася до effetante que le Dr Cartier « avait renoncé à attenirre le sommet [de l’Everest]la veille, à tout juste 350 mètres du but ».

« Richard Cartier était un atlète comme il y en a peu, et également un super partner de cordée ! a reagie l’alpiniste Nathalie Fortin във Facebook. Ton sourire и нашите дискусии vont me manquer. »

Un ami de l’athlete, Jacques Lamontagne, l’a décrit sur Facebook comme un grand aventurier.

« Ансамбъл на ouvert des voies et exploré des coins tordus comme la Côte-Nord et le Saguenay profond. Richard était toujours smileint, drôle et de bonne humeur. Il avait une écoute incroyable, une grande humilité, toujours gentil et il était d’une générosité sans bornes. C’était aussi un sacré atlète avec des хиляди de km de course en marathon, en escalade et en vélo sous la ceinture », пише M. Lamontagne.

La famille de Richard Cartier a péférence ne pas commenter la tragédie dans les médias. Elle a publié un communiqué en fin de journée mardi.

Comme le disait si bien Richard dans le cadre de son travail en soins palliatifs, „les gens décèdent comme ils ont vécu”.

Семейството на Ричард Картие

« Ce fut ainsi za Richard. Il a vécu pleineme sa passion jusqu’à la fin, indique le communiqué. Richard était un grimpeur experiemente de 60 ans. Selon ses coéquipiers, il a conservée son niveau d’énergie jusqu’à la fin, mais la montagne en a décidé autrement le 22 juillet 2022. Ce fut un privilège d’avoir partage sa vie. »

През 2018 г. един алпинист от Квебек, Serge Dessureault, е загинал в злополуката, която претърпя К2.

window.fbLoaded = false;
window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({appId: ‘166995983353903’, version: ‘v3.2’});
window.fbLoaded = true;
};
(function() {
var e = document.createElement(‘script’); e.async = true;
e.src = document.location.protocol +
‘//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js’;
document.getElementById(‘fb-root’).appendChild(e);
}());