Бианка Андрееску | Revenir malgré tout

La dernière fois que le volet féminin de l’Omnium Banque Nationale (OBN) a eu lieu à Toronto, en 2019, Bianca Andreescu очаква края на турнира le trophée entre les mains. C’est une version ameliorée d’elle-même qui se présentera dans son patelin, sur son terrain, là où elle a déjà écrit l’histoire. Ce qui semblait невъзможно il ya quelques mois à peine.

Публикувано в 7:00 ч

Никълъс Ричард

Никълъс Ричард
La Presse

Il s’en est passé, des choses, depuis trois ans. Une pandemie a perturbé l’ordre mondial, les États-Unis ont hangé de President et le Canadien de Montréal a atteint la finale de la Cupe Stanley.

Entre-temps, Bianca Andreescu est passée de la 4д на 120д място на световната класификация. Благословиите, отсъствията и измамите са натрупани и натрупани в марката на младата жена от канадската победа на триумфа на международните държави в Съединените щати.

« En 2019, je n’étais peut-être pas la fille la plus en forme sur le circuit, j’étais souvent blessée, a confié Andreescu lors d’un entretien avec La Presse. Mais mon mental était si fort que j’étais capable de surmonter plusieurs épreuves. »

C’est cette force qui lui a notably permis de surprendre tout le monde, à son retour au jeu à Stuttgart, en avril, six mois après avoir joué son dernier tournoi.

Depuis, elle a rivalisé avec certaines des meilleures joueuses au monde tant sur terre battue que sur gazon, mais surtout, elle a atteint une finale au sixième tournoi qu’elle a disputé, à Bad Homburg. Un exploit peut-être surprenant pour plusieurs dans les circonstances, mais qu’elle creyait réalisable.

« Je le croyais et je savais que ça allait arriver à un moment ou un autre. Je pense que j’étais prête à faire une finale. »

Rester en santé

Pendant qu’elle était loin des projectors, l’athlete de 22 ans s’est entraîne extremente fort pour être le plus en forme possible. Évidemment, cela fait partie de la description de tasks des athlètes de pointe. Независимо от това, les heures passées dans le gymnase et le temps alloué à revoir son program de rééducation auront été beneficius.

Andreescu est réapparue, et quelques matches ont suffi pour наблюдател une différence dans son jeu. Elle était става плюс гъвкав, плюс гъвкав и плюс издръжлив.

Je me sens très bien. Je me sens mieux que jamais.

Бианка Андрееску, lors d’un entretien avec La Presse il ya quelques jours

L’idée derrière cette transformation était d’evitar les injuries le plus possible et, en tel cas, de recuperat plus rapidement. Или, à son premier match au tournoi de San Jose, mardi, elle s’est inclinée sèchement, en deux manches, contre Shelby Rogers. La fin du match a été pénible pour Andreescu, qui a confirmé avoir ressenti des douleurs au dos.

Elle sera à Toronto pour l’Omnium Banque Nationale, mais sa péparation n’a évidence pas été optimale. Tant sur le plan physique que moral. След като този турнир е относително важен, трябва да се посъветва да се проведе първото състезание на повърхността по време на турнира на Индиън Уелс по-късно от октомври.

« Avec ce que j’avais fait à Wimbledon, je ne voulais pas prendre trop de temps de repos avant Toronto. Je voulais jouer des matches avant. »

Les yeux rivés sur l’OBN

Maintenant que son prochain arrêt sera dans sa région natale, Andreescu a l’intention de défendre son titre devant партизани, родители и приятели. Cependant, elle отказват que la conquête devienne son seul indice de réussite. « Je veux me concentrator sur le processus, parce que c’est de cette manière que j’ai obtenu meilleurs résultats dans le passé. Je veux juste en profiter et ne pas me faire d’attentes. »

D’ailleurs, en ce qui concerne les attentes, Andreescu valse sur une fine ligne. Elle ne sait pas comment elle sera accueilie par les amateur torontois, trois ans plus tard.

D’un côté, il ya moyen de se dire que puisque’elle est encore dans sa phase de retour au jeu et qu’elle demeure l’une des favorites de la foule, les partisans seront plus indulgents à son égard. De l’autre, puisque’elle est la championne en titre et que les gens savent qu’elle sait comment triomfer, il est possible qu’elle subisse plus de pression qu’à l’habitude.

« Je ne sais pas trop à quoi m’attendre. […] Peut-être que les gens vont s’attendre à ce que je gagne encore, même considerant les derniers mois. Ce qui n’est pas une mauvaise chose, car c’est chouette que les gens croient encore en moi », at-elle répliqué.

J’aimerais arriver sans pression, juste avoir du plaisir et faire de mon mieux, mais peut-être que ce ne sera pas le cas.

Бианка Андрееску

Cependant, l’une des seules certitudes qui existent est qu’il lui sera difficile de ne pas se mettre elle-même trop de pression sur les épaules. « Je sais que c’est facile à dire, mais c’est difficile à faire. »

Андрееску на бис soif de victoires. À la différence qu’elle sait aujourd’hui comment y parvenir et qu’elle ne le fait plus par ambition personalelle, mais « pour les amateurs, mon équipe, ma famille et mes amis ».

Elle sait que le succès peut être éphémère. Elle sait que son corps demeure fragile. Само дето Бианка Андрееску е plus heureuse, épanouie et optimiste que jamais. Une victoire qui n’est pas comptabilisée dans les statistiques, mais qui est possibly sa plus grande en carrière jusqu’à maintenant.

window.fbLoaded = false;
window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({appId: ‘166995983353903’, version: ‘v3.2’});
window.fbLoaded = true;
};
(function() {
var e = document.createElement(‘script’); e.async = true;
e.src = document.location.protocol +
‘//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js’;
document.getElementById(‘fb-root’).appendChild(e);
}());