Невероятната неелегантност на Стивън Харпър

Lundy, Stephen Harper descendait fièrement de sin Olympe d’ex-premier ministre éternellement en réserve de la République. В Twitter, il publiait une video où il appui son dauphin Pierre Poilievre в кампанията на Chefferie du Parti Conservateur du Canada (PCC).

Ce faisant, il torpille volontairement la campagne pourtant déjà chancelante de Jean Charest. Comme coup de Jarnac asséné à l’ex-premier ministre du Québec, difficile de faire plus retors.

Il faut dire que M. Harper n’a jamais fait dans la dentelle. On savait aussi qu’il préfère Poilievre, son protégé issu de la même droite dure albertaine. Sa sortie n’en est pas moins d’une inélégance spectaculare.

Pour Jean Charest, c’est le coup de grâce. Il s’est donc limité à dire que Stephen Harper faisait un choix «personnel». La réalité est que M. Charest sait fort bien que ce choix est politique et idéologique.

Tout comme il sait que pour une part substantialelle des troupes conservatrices, cette bulle papale de M. Harper, l’ex-fondateur du PCC – fusion entre l’Alliance canadienne et le Parti progressiveiste-conservateur – devient d’office une parole d’ Евангелие.

Питбул хиперпартизан

De toute évidence, sur la forme, l’aile dominante «harperienne» est aussi en quête d’un pitbull hyper-partisan à la Poilievre qui serait capable, selon elle, de déculotter politiquement le Premier ministre libéral, Джъстин Трюдо.

Pierre Poilievre, simili-trumpien, troque en effet aisément les débats d’idées pour l’invective contre ses adversaires. À commencer par Jean Charest, син съперник principal à la chefferie.

Pour M. Poilievre et ses fidèles – don’t les camionneurs du soi-disant «convoi de la liberté» –, le péché mortel de Jean Charest est d’avoir été chef des anciens «progressistes» conservateurs, et chef des libéraux au Québec .

Jean Charest pencherait ainsi trop à «gauche» de l’échiquier idéologique. Comme quoi le ridicule ne tue pas.

Във видеото Стивън Харпър възхвалява сина на бившия министър Пиер Поилиев. Il le presente comme «le critique des liberaux de Justin Trudeau le plus éloquent et le plus efficace de notre parti». Ses «valeurs conservatrices», insist-t-il sous forme de pointe implicite à Jean Charest, sont «solides».

Un schisme à venir

„C’est la raison pour laquelle, dixit M. Harper [Poilievre] a récolté de nombreux appuis au sein du caucus et aupres des membres actuels du parti. […] C’est de cette façon que nous gagnerons la next élection fédérale.»

Или, à moins que Pierre Poilievre, dès sa victoire prévisible à la chefferie, ne se métamorphose en chaton ronronnant et en nouveau converti centriste, ce qui attendra tout d’abord le PCC est un schisme.

Lent ou rapide, il expulsera du PCC les miettes restantes de l’aile progressiste-conservatrice, pour laisser tout le terrain à la droite dure harperienne, версия Poilievre.

Du genre «retour vers le futur» de l’Alliance canadienne, mais en plus radikalisée encore.

Si cela se concrétise, les libéraux ще могат да dormir tranquille. Car rien ne sera plus éloiné des réflexes politiques d’une forte majore de Canadiens que l’aggressivité et le populisme à la Trump d’un Pierre Poilievre.

L’élection de Pierre Poilievre à la tête du PCC confirmerait въпреки това que le Canada n’est pas à l’abri non plus de la montée inquiétante de l’ultradroite à travers l’Occident.

(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src=”https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v3.2&appId=452833365068139&autoLogAppEvents=1″;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));