Хокей Канада | Les dirientes attendus de pied ferme

(Отава) Лидерите на Hockey Canada ont un “sérieux examen de conscience” à faire et il leur reviendra de convincer la population qu’ils sont les mieux placés pour mettre fin à la “toxic masculinité” qui sevit au sein de l’organisation , croit la ministre des Sports du Canada, Pascale St-Onge.

Публикувано в 5:00 ч

Мелани Маркиз

Мелани Маркиз
La Presse

Des responsables de l’organisation se retrouveront sur le grill du Comité permanent du patrimoine canadien, mercredi. Dans le cas de trois d’entre eux, il s’agira d’une seconde apparition – lors de leur première, à la fin du mois de juin, ils avaient livré une performance que les élus du comité avaient descendue en flammes.

La ministre St-Onge espère qu’ils se présenteront «avec une approach un peu différente de la première comparution». Car « plusieurs éléments » avaient alors été passé sous silence – l’utilisation d’un fonds pour régler à l’amiable des affaires d’aggression sexuelle, par exemple, dit-elle – et il est temps pour la direction de mettre cartes sur дъски.

« Je m’attends à ce qu’ils arrivent avec des réponseurs aux nombreuses questions que les parlementaires leur ont posées, aux nombreuses questions qui ont été raisedées aussi dans l’espace public », indique-t-elle en entrevue. Parmi ces questions qui en taraudent certains, dont la ministre elle-même : la remise en question de leur leadership.

J’aimerais que la direction nous dise en quoi ils sont les meilleures personnes en place pour mettre en action les changes qui s’imposent pour transform cette culture du silence et cette masculinité toxique qui règgent au sein de Hockey Canada. Това е фундаментален въпрос.

Паскал Сен-Онж, министър на спорта

Маз St-Onge n’a pas réclamé leur départ lundi.

« S’ils restent en poste, ils doivent explicer pourquoi eux vont faire ce qui n’a pas été fait », s’est-elle contentée de declarer à ce sujet la veille de sa comparution devant le même comité. La ministre sera précédée d’une associate de la firm qui avait mené l’enquête sur l’incident allégué de 2018 à London, en Ontario.

Обратно посещение

Parions que les députés sont prêts à en découdre avec eux de nouveau.

Car la semaine dernière a été particulier désastreuse pour Hockey Canada.

По-късно, La Presse Canadienne rapportait qu’un fonds de réserve a été utilisate pour payer des ententes à l’amiable dans des dossiers d’aggression sexuelle.

Марди, ле Глобус и поща écrivait qu’un joueur qui aurait pris part au viol collectif allégué de London avait contacté la žrtve pour tenter de la dissuader de parler aux policiers.

Vendredi, enfin, Hockey Canada a voulu prendre les devants en révélant – à la place de TSN, qui était sur le coup – qu’un collectif viol aurait été commis à Halifax през 2003 г.

Hockey Canada представя план за действие

Cette semaine, l’organisation l’amorcée en publiant un plan d’action «pour mettre fin à la culture du silence et aux comportements toxics dans le monde du hockey».

Celui-ci s’articule autour de six piliers, dont la mise en place d’un nouveau méchanisme de signalement et de traitement des plaintes de violence et de harcèlement sexuels.

On y réitère aussi l’intention de proceder à une révision de la gouvernance.

Là-dessus, la ministre St-Onge se permet une suggestion, sous forme de question.

« Devrait-il y avoir plus de femmes au conseil d’administration de Hockey Canada? Un des problèmes, ce sont les violences sexuelles à l’endroit des femmes », lance-t-elle.

À l’heure actuelle, deux des neuf administratoreurs sont des femmes.

Le Sport Canadien «в криза»

Les scandales à répétition chez Hockey Canada ont tant défrayé la Chronique la semaine passée qu’ils en ont éclipsé un autre, chez Gymnastique Canada.

La «culture systémique d’abus» qui y prévaut a poussé le groupe Gymnastes pour le changement, qui représente 508 athletes, à réclamer un gel du financementer fédéral.

Comme elle l’avait fait aforesaid pour Hockey Canada, Pascale St-Onge a temporairement fermé le robinet.

Je trouve qu’on est à un moment hinge de l’histoire du hockey et de l’histoire du sport. Depuis mon arrivie en poste, j’ai dit que le sport canadien était en crise, parce que j’ai reçu environ huit lettres d’athletes qui font différences sports et qui me signalaient des cas d’abus, de mauvais traitements ou de disrimination .

Паскал Сен-Онж, министър на спорта

Changer la culture dans le sport ne se fera pas du jour au lendemain, mais dans le cas de Hockey Canada, « ce n’est pas la première fois qu’on entend des choses », et « ce n’est pas la première fois qu’on entend des vœux pieux », настоявам-t-elle.

Il reste à voir ce que les bonzes de Hockey Canada – Том Рени (PDG), Дейв Андрюс (президент на Fondation Hockey Canada), ainsi que Brian Cairo (директор на финансите) – livreront comme plaidoyer aupres des députés à Ottawa, mercredi .

Les joueuses exigent une enquête « approfondie »

Les joueuses de l’équipe nationale féminine ont bien l’intention de faire partie du « processus nécessaire afin de faire connaître la vérité » concernant l’affaire de viol collectif allégué survenu en 2018 en marge d’un évènement, организиран от Hockey Canada. Les joueuses des plus récentes équipes nationales canadiennes féminines des Jeux olympiques de Pékin et du Championnat du monde se sont pronouncees pour la première fois sur le scandale qui entoure Hockey Canada depuis plusieurs semaines. Celles-ci, dont les Québécoises Marie-Philip Poulin et Ann-Renée Desbiens, ont partage lundi sur leurs réseaus sociaux une longue declaration – en english et en français – dans laquelle elles s’adressent à l’executif et aux membres du conseil d „administration de l’organisme“. « Les égégations que nous lisons et dont nous entendons parler sont изключително troublantes et tout à fait неприемливо. […] Tous les faits liés à cette épouvantable situation doivent être et seront révéléd. Après tout, la seule façon de soigner une ranjenер est de l’admettre pleinne », écrivent-elles.

Катрин Харви-Пинард, La Presse

window.fbLoaded = false;
window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({appId: ‘166995983353903’, version: ‘v3.2’});
window.fbLoaded = true;
};
(function() {
var e = document.createElement(‘script’); e.async = true;
e.src = document.location.protocol +
‘//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js’;
document.getElementById(‘fb-root’).appendChild(e);
}());