Boxe : Danielle Bouchard, la pionnière qui sort de l’ombre

март, 26 юли. 2022 г. 07:15 ч

Quand Danielle Bouchard est devenue en juillet 2008 la première boxeuse canadienne à livrer un combat de Champion du monde, l’événement n’avait pas exactement fait les manchettes.

Il faut dire que dans les heures qui précédaient son duel contre la Champne des poids supercoq de la WBA Marcela Acuna à Buenos Aires, en Argentina, les Canadiens s’était assureur de monopoliser l’attention de la presse sportive en annonçant l’ embauche de Жорж Ларак.

Seul le vénérable chroniqueur boxe du Journal de Montréal Daniel Cloutier даде покровител на статия с цитати за sujet de la défaite de Bouchard par décision unanime des juges. Il s’agira d’ailleurs du dernier choc professionnel de la Jonquiéroise alors agée de 40 ans.

Heureusement, les temps ont bien changé depuis. Sous l’impulsion de Marie-Ève ​​​​Dicaire, la boxe féminine a connu un essor fulgurant dans le marché québécois, si bien que la plupart des médias ne manqueront rien de l’affrontement opposant Kim Clavel à la championne des mi-mouches du WBC Yesenia Gomez организира vendredi soir en finale d’un événement de Groupe Yvon Michel au Cabaret du Casino de Montréal. Галата също ще бъде представена на живо à la télévision à la carte.

Et un peu plus de quartorze ans après l’amère déception vécue en Argentina, Bouchard aura une nouvelle reason de vivre l’ivresse d’une conquête d’un Champion du monde, étant donné que c’est elle qui a conduit Clavel jusque- лà. Portrait d’une pionnière qui sort enfin de l’ombre.

***

À l’origine, rien ne prédestinait Danielle Bouchard à devenir intraigneuse. Sa carrière de boxingeuse amateur donne l’impression d’être une suite de rendez-vous manqués : la boxing féminine est become un sport olympique qu’en 2012 et elle trop veille de 2 mois pour avoir le droit de se battre lors de la 1re édition des Championnats du monde à Scranton, en Pennsylvania, en 2001.

N’ayant plus rien à retirer de la boxe amateur, elle est passée chez les professionnelles en 2002, mais les attentes étaiten résolument modestes. « Je ne suis pas become championne du monde et je n’avais pas le temps de bâtir ma carrière pour le devenir, a confié Bouchard au cours d’un long et généreux entretien avec RDS.ca la semaine dernière. Ce n’était vraiment pas evident…

« Il n’y avait certainement pas l’engouement qu’il ya présentement. Les jeunes ont maintenant de beaux modèles, ce que nous n’avions pas à l’époque, à l’exception de Christy Martin. »

À vrai dire, c’est Bouchard elle-même qui était le modèle des boxeuses qui l’entouraient. C’est sa partenaire d’entraînement Nathalie Forget qui a été la première à vouloir obtenir ses conseils.

« Tu ne peux pas t’improviser entraigneuse de même. C’est Nathalie qui lui avait demandé d’être une de ses coaches, mais [Danielle] avait d’abord réponé qu’elle allait juste lui donner un coup de main, se rappelle le conjoint de Bouchard et entraineur de réputation internationale Stéphan Laouche. Vicky Pelletier s’est par la suite greffée à ça, Ariane Fortin est venue faire des tours. »

Les succès’accumulent et de fil en aiguille, Бушар осъществи олимпийската си мечта на Игрите в Рио през 2016 г. заедно с Манди Буджолд и Фортин. « J’étais la seule femme intraigneuse à part entière, explique-t-elle. Je ne voulais pas être simplement dans le coin et être celle qui donne de l’eau. Je voulais être dans le ring, être celle qui a la responsabilité. Ç’a été un très beau thrill. »

« Ce qui est surtout impresseur, c’est qu’elle a un job à temps plein d’enseignantee et elle est très implicatie là-dedans également, renchérit Larouche. Sa planification, son organization et sa structure de travail avec tous ses athlètes font en sorte qu’elle finit toujours par avoir du succès. Elle a su développer de belles relationships avec ses athlètes empreintes de respect et de justice. »

***

Le travail dans les rangs amateurs et professionnels est fondamentamente le même, mais c’est vraiment lorsque les boxers connoisseur du succès chez les pros que les intraigneurs receive enfin de l’attention. Cela a été le cas pour Larouche. Cela l’a également été pour Marc Ramsay.

Ce moment semble maintenant venu pour Bouchard, car Clavel pourrait devenir la deuxième Québécoise après Dicaire à s’emparer d’une ceinture mondiale vendredi soir. Cela s’avèrerait l’apothéose d’une association de plus de onze ans qui remonte évidentement aux rangs amateres.

„Je l’ai rencontré à un camping d’entraînement de l’équipe nationale après avoir prêtre mon premier Championnat canadien à 18 ans”, каза Клавел. Avec elle, j’ai vu plein de choses que je n’avais jamais vues aupuravan dans mon patelin à Joliette. Je me demandais pourquoi je n’avais jamais vu tout cela et c’est à ce moment-là que je lui ai demandé si elle voulait me coacher.

« Je n’enlève rien à mon ancien entraineur Michel Morin, qui est un très bon entraineur qui m’a donné confiance, mais Danielle m’a donné des ailes. Elle m’a montré c’est quoi être une athlète de haut niveau : comment penser, réfléchir et devenir meilleure. C’est une vraie pionnière. »

Sans chercher à corriger sa protégée, Бушар отказва de s’accorder tout le mérite. « Quand j’ai реши de devenir intraigneuse, j’avais fait ma presentation au sujet de mon équipe, dit-elle. C’est изключително важно d’entourer les athhlètes de gens en quils ont vraiment confiance.

« Имам мисъл за подготовката на тялото на Фред [Laberge]à Stéphane, le mentor de tout le monde, à [mon frère] Pierre, qui est là depuis le début, à Sara [Kali], mon bras droit. Tout le monde prend soin d’un peu tout le monde, tout le monde s’entraide. C’est pour ça que ça marche! »

***

Ce ne sont pas tous les athlètes de pointe qui réussissent une telle conversion, mais Bouchard avait deux atouts pour connaître du succès : des connaissances et l’art de les communicar.

« Elle a vu tout le développement of Éric Lucas, Lucian Bute, Leonard Dorin и Jean Pascal. Elle a vu beaucoup de choses à travers le monde et avait des connaissances qui dormaient en elle, énumère Larouche. Mais c’est surtout une grande communicatrice et ça joue un rôle majeur.

« Le respect qu’elle témoigne et son habileté à communicar font en sorte que ses athlètes sont motivées et obtiennent ensuite des résultats. Elle s’occupe de plusieurs choses : структура, календар, хоризонт и планиране на въведенията и битките. C’est naturall pour elle. »

Regrette-t-elle d’être passée à côté de quelque chose? De ne pas avoir pu récolter le fruit de son dur labeur?

« Au début, il fallait être visionaire, il fallait vraiment y croire, concède Bouchard. [La lutteuse] Мартин [Dugrenier] et moi nous inspirions du hockey féminin à l’époque, ça nous donnait beaucoup d’espoir même si nous savions que c’était un processus d’environ 20 ans avant que nos sports appareilant aux Jeux. Mais reste que nous ne sommes pas loin de la parité. Il nous manque que des rounds de 3 minutes et des combats de Champion du monde de 12 рунда.

« Je n’ai peut-être pas eu la chance de participer aux Jeux, mais mon parcours d’entraîneuse m’a permis de réalisés mes rêves d’athlete. Et je peux affirmer que c’est tout aussi gratifiant. Je n’ai jamais cessé d’y croire : je me disais que le futur serait beau pour celles qui allaient y earner. »

!function (f, b, e, v, n, t, s) {
if (f.fbq) return;
n = f.fbq = function () {
n.callMethod ?
n.callMethod.apply(n, arguments) : n.queue.push(arguments)
};
if (!f._fbq) f._fbq = n;
n.push = n;
n.loaded = !0;
n.version = ‘2.0’;
n.queue = [];
t = b.createElement(e);
t.async = !0;
t.src = v;
s = b.getElementsByTagName(e)[0];
s.parentNode.insertBefore(t, s)
}(window, document, ‘script’,
‘https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js’);
fbq(‘init’, ‘1155560281214305’);
fbq(‘track’, ‘PageView’);
(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = “//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&appId=156263086520&version=v2.0”;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));