Découvrir de nouveaux traitements contre la tuberculosis

Mycobacterium tuberculosis, причинен агент на туберкулозата, основна причина за инфекциозно заболяване в света, засягаща околната среда на четвъртата част на световната популация. Le traitement des infections est problématique en raison de l’émergence de souches résistantes aux médicaments; Освен това, Хелън Згурская, професор в Университета на Оклахома и специалист по резистентност към антибиотици, мен на изследванията на нови методи за лечение на терапевтични потенциали за заболяването.

Zgurskaya, професор по изследвания Джордж Лин Крос от Департамента по химия и биохимия на Семеен колеж по изкуства и науки на Додж, автор на кореспондента на статията « Дейността по прехвърляне на протони на MmpL3, възстановена е модул пар des mimiques de substrate et des inhibiteurs », publié dans Actes de l’Académie Nationale des Sciences.

„C’est l’une des maladies infectiouses les plus effrayantes qui touche des milliards de personnes dans le monde“, заяви Згурская. « Comme beaucoup d’autres infections bacteriennes, elle devient de plus en plus résistante aux antibiotiques. Actuelle, le traitement necessitate une association d’antibiotiques pris par les patients pendant six mois, mais imaginez maintenant que la maladie ne réponde pas au traitement. Nous sommes à court d’options thérapeutiques. pour cette инфекция, et nous avons besoin de nouveaux médicaments. L’article que nous avons publié vise à comprendre comment de nouveaux inhibiteurs recent découverts tuent l’agent pathogène.

L’équipe de chercheurs, qui comprenait Casey Stevens, Ph.D., l’associée de recherche postdoctorale Svitlana Babii et le professore adjoint de recherche Jitender Mehla, a etudie le transporteur MmpL3 и неговите аналози, които са важни за физиологията на Mycobacterium tuberculosis et la découverte de médicaments antimycobacteriens. Ces transporteurs sont essentiels à l’assemblage de la membrane externe bacterienne nécessaire à la croissance bacterienne et à la résistance aux antibiotiques. Dans cette étude, les chercheurs ont purifié et reconstitué avec succès MmpL3 et ses analogues dans des membranes artificielles. Ils ont également generative une série d’imitateurs de substrats et d’inhibiteurs specifique à ces transporteurs et analysé leurs activités et properties.

Les chercheurs ont découvert que toutes les proteins reconstituteées facilient la translocation des protons à travers les membranes, mais les analogues de MmpL3 etudiés différent значително dans leurs réponseurs au pH и leurs взаимодействия с имитатори на субстрат и лесни инхибитори на индол-2-карбоксамид . Leurs résultats sugentent en outre que some inhibiteurs abolishent l’activité de transport de MmpL3 et de ses analogues par inhibiteurs de la translocation des protons.

L’étude forritt une base biochimique pour comprendre le vehicle de ces transporteurs et leur inhibition par des composés à petite molecules qui facilitoront le développement de nouveaux antibiotiques efficaces.

Zgurskaya s’attend à ce que la next étape consiste à utiliser les methods et les techniques développees par l’équipe pour analyser d’autres inhibiteurs afin d’identifier ceux qui sont les plus efficaces, qui, espérons-le, feront ensuite l’ objet d’essais cliniques.

За това изследване екипът на OU си сътрудничи с учени от Държавния университет на Колорадо, Университета Крейтън и Технологичния институт на Джорджия.

Източник на историята:

Matériaux фурни ал Университет на Оклахома. Забележка : Le contenu peut être modifié pour le style et la longueur.