Huit contrats embêtants pour Kent Hughes

Джеф Гортън потвърди, наскоро, dans le cadre d’une entrevue que le Canadien n’était pas necessairement dans une période de reconstruction parce qu’il y avait parmi les effectifs des patineurs talenteuux, doués, capable de contribuir largement à la relance de la концесия.

Mais, il est aussi réaliste. Quand on se voit confier une entreprise avec un passé historique, quand on fait le tour de la propriété, on sait qu’il y aura des modifications à apporter.

Процедура за коментар?

En haussant le budget? En adaptant l’entreprise à une nouvelle technology de gestion au niveau des effectifs et également au niveau des diférences départements?

Jusqu’à maintenant, Gorton et son partenaire de gestion, Kent Hughes, ont respecté les échéanciers.

On a confirmé que Martin St-Louis serait au gouvernail de l’équipe au cours des trois prochaines saisons.

On a pourporte des changes chez les recruiteurs. На създаден un département dont la spécialité sera les statistiques advancedes. On va prochanement nommer un nouvel trannyeur adjoint.

Le département des relations publiques et des médias a subi des changes qui s’imposaient.

Et, sur le plan du personnel des joueurs, quelques vétérans ont quitté le navire. On a amorcé le virage en confiant des responsabilités à des patineurs pas très experiements et on se propose de pursuivre cette politique dès l’automne prochain.

Besoin de гъвкавост

Jusqu’à maintenant, on peut, à la lumière des actions prises par les décideurs, reconnaisance qu’on suit à la lettre le model d’affaires concocté par le duo Gorton/Hughes.

Mais le plus difficile est à venir. Un plan de relance doit aussi comporter de la flexibility au niveau du budget et des ангажирани финансисти. On doit écarter les contrats qui viennent entraver ce plan.

Comment progresser rapidement quand on n’a pas d’espace de manœuvre pour embaucher un joueur de premier plan?

Comment peut-on composer avec un plafond salary causant des embûches plutôt que de provider des solutions pratiques et importantes pour la relance de l’entreprise?

Si Gorton et Hughes ont fait beaucoup de vagues à la séance de repêchage des joueurs amateurs, ils ont été plutôt discret à l’ouverture du marché des joueurs autonomes sans restriction.

Corriger les erreurs du passé

D’une part, ils n’avaient plus les moyens pour dépenser et également parce qu’ils ont choisi, avec justesse, de rousseau les problèmes à l’interne.

Donc, il faut parvenir à correcter les erreurs de l’ancienne Administration au niveau des engagements financiers. Колосално упражнение.

Voici des contrats qui causent bien des soucis aux administratoreurs.

БРЕНДЪН ГАЛАГЪР, 30 г

6,5 милиона $ чифт сезон

Jusqu’à la fin de 2026-2027

Il a récolté 14 boots et neuf mentions d’aide la saison dernière. През 2019-2020 г. той регистрира 22 гола и натрупа 21 подавания в 59 мача. Un joueur passionné, mais qui, au fil des dernières saisons, a été ralenti par les injuries. Il a connu ses meilleures saisons aux coites de Phillip Danault sauf qu’on réalise chez Gallagher que les resurss s’amenuisent. Y at-il une équipe qui pourrait s’interesser à Gallagher? Sûrement, mais le Canadien serait dans l’obligation de payer un haut percentage du salaire de cet ailier.

МАЙК ХОФМАН, 32 г

4,5 милиона $ чифт сезон

Jusqu’à la fin de 2023-2024

Voilà un joueur qui n’avait pas trouvé preneur jusqu’à ce que Marc Bergevin предложи lui un contrat de rêve, 13,5 M$ pour trois ans. Mais, à travers la ligue, той connaît les forces et les faiblesses de Hoffmann. Au niveau de la protection défensive, il est très vulnerable. En attaque, il peut donner un peu de luster à l’attaque à cinq, mais le jeu collectif n’appartient pas tellement à son vocabulaire. Y at-il un interêtre pour un joueur commandant un salaire beaucoup trop élevé pour ce qu’il peut apporter à l’équipe? Peut-être une équipe qui recherche un joueur lui permissante d’attainerer le plancher salarial.

ПОЛ БАЙРЪН, 33 г

$3,4 милиона на сезон

Jusqu’à la fin de 2022-2023

Il est sérieusement incommodé par une injury. On croit même qu’il pourrait mettre fin à sa carrière. Il ne cadre plus dans les plans de la formation et s’il parvient à renouer avec la conversion, il aura du mal à percer la formation actuelle. Évidemment, Kent Hughes ne prévoite pas une ofre de la part d’une autre équipe. Le Canadien devra donc se contented de completer la presente antente, donc un un ангажираност от 3,4 милиона $ за следващия сезон. Pour l’instant, c’est l’inconnu relativemente aux plans de l’organisation et relativemente au joueur lui-même. On attendra au début du camp d’entraînement avant de se prononcer, et les médecins auront également un verdict à rendre.

ДЖОЕЛ АРМИА, 29 г

$3,4 милиона на сезон

Jusqu’à la fin de 2024-2025

Un joueur énigmatique. À Winnipeg, il occupait un poste au sein de la quatrième ligne d’attaque, incapable de gravir les échelons au sein d’une formation misant sur plusieurs attaquants talenteuux. Chez le Canadien, parfois, il a demune de belles choses. Il possesde un solide gabarit et son traigneur peut l’utiliser dans différentes situacije. Le problème, c’est qu’il manque trop souvent de combativité. Il peut connaître de très longues séquences sans parvenir à faire la différence. Pour une équipe qui tente d’attainer les séries, il peut être un kandidat à la date limite pour conclure des transactions. Mais внимание, il a encore deux ans à écouler à son entente et ça pourrait froroidir les ardeurs des directeurs généraux.

КРИСТИАН ДВОРАК, 26 г

4,45 милиона $ чифт сезон

Jusqu’à la fin de 2024-2025

Un cas particulier. Peut-on dire que la dernière saison a permis à Dvorak de demunetrer ce qu’il peut apporter à l’équipe? Имате 26 мача, краят на сезона с 11 бутове и 22 пропуска дават 33 точки. C’est un joueur qui mérite d’être connu davantage. Il a gagné graduallylement la confiance de Martin St-Louis. Si on pense l’utiliser comme joueur de center du troisième trio, c’est intéressant, d’autant plus qu’il s’améliore constantement dans le cercle des mises en jeu et qu’il peut évoluer autant en supériorite numérique qu’en inferiorité numérique. Sur le marché des transactions, il peut assurement attracter l’attention de quelques shapes en raison de sa polyvalence et de son âge. Le Canadien devrait lui donner l’opportunité de disputer une autre saison avec la formation.

ДЖОНАТАН ДРУЕН, 27 г

Сезон за чифт $5,5 милиона

Jusqu’à la fin de 2022-2023

На creyait que le Canadien avait réalisé un bon coup en échangeant Mikhaïl Sergachev au Lightning de Tampa Bay за услугите на Джонатан Друен, които венаит де завършва сезона от 53 точки. Sauf que les injuries et d’autres événements ont nettement faussé la donne. Une fiche de 15 buts et 43 passs en 105 matches au cours de trois dernières saisons. Rien pour justifyer une telle transaction puisque le défenseur du Lightning occupe un poste de premier plan avec Tampa Bay et que Drouin n’a jamais réussi à s’impose avec le Canadien. Que faire ? Espérer qu’il va retrouver tous ses moyens. Il ne lui reste qu’une seule saison à son entente et il n’a que 27 ans. Sauf que Drouin n’a plus d’option. Il doit réponder aux attentes.

ДЖОШ АНДЕРСЪН, 28 г

Сезон за чифт $5,5 милиона

Jusqu’à la fin de 2026-2027

Un joueur don’t le nom a fait l’objet de plusieurs rumeurs au cours des dernières semaines, et ce n’est pas étonnant. Gabarit impresseur, rapide patineur, un attaquant de puissance, un joueur qui peut exercer un impact major pendant les séries éliminatoires. Un bon leader égamente. Son contrat est imposing, et ça invite les directeurs généraux à la prudence. Peut-on embarker dans un tel investissement en sachant que le joueur peut parfois connaître de longs moments sans marcer? Dix-neuf buts en 69 matches l’an dernier, c’est peu. Un différentiel de -35 au cours des deux dernières saisons. Il a toutefois ravi le poste d’ailier droit dans le top six à Gallagher, et c’était à prévoir. À moins d’une offre alléchante, le Canadien va se montrer très prudent dans les négociations avec les autres formations du circuit.

CAREY PRICE, 34 ans

10,5 милиона $ чифт сезон

Jusqu’à la fin de 2025-2026

À partir de l’an prochain, le salaire de Price variera entre $7.5 M$ et 8.5 M$, mais he devra inscrire un montant de l’an 10.5 M$ sur le plafond salariat. Il est le plus haut salarié de l’équipe. Depuis la première année de son entente en 2018-19, il a disputé 149 мача. Au cours des trois dernières années, il a joué 88 partys, cinq l’an dernier. Blessures et problèmes personnels ont raised plusieurs interrogations sur l’impact de Price au sein du Canadien. Celui qui célébrera son 35e anniversaire le mois prochain, peut-il encore aider son équipe? да Le problème, c’est qu’on ne sait pas s’il sera en mesure de justifyer un tel salaire. Veut-il puisseur au sein d’une équipe en période de reconstruction? Encore là, il ya lieu de se poser la question. Un contrat tellement imposant que l’on ne croit pas chez les décideurs qu’on pourra échanger le gardien. Mais, he ne sait jamais. Donc, il ya la retraite, ou encore, placer son nom sur la list des injuries pour longtemps.

(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src=”https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v3.2&appId=242991719478311&autoLogAppEvents=1″;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));