La FTQ part en guerre contre le gouvernement caquiste

Un gouvernement arogant, antidémocratique, anti-travailleurs et déconnecté du monde ordinaire. Le plus gros syndicat du Québec n’y va pas avec le dos de la cuillère pour critiquer la CAQ dans une nouvelle pub radio.

« On est déçus de ce gouvernement-là. Son bilan n’est pas à la hauteur pour des gens qui se disent proches du monde. Je m’excuse, mais nous, той представлява du vrai monde, et on doit être écoutés », казва Даниел Бойер, президент на Федерацията на работниците и служителите на Квебек (FTQ), която има 600 000 членове.

La FTQ a investi 150 000 $ dans une prééléctorale lancée en juin, dont le volet radio peut être entendu cette semaine sur les ondes radio du Québec.

« Un gouvernement qui ne fait rien pour la crise climatique, qui choisit d’investir dans un tunnel avant d’investir en santé et en éducation, qui ne fait rien pour le transport en commun, l’accès aux médecins de famille, la pénurie de main-d’œuvre, la situation des aînés et le manque de places en garderie, ben, on en a plein notre casque », peut-on entender dans la publicity.


Quelques-unes des critiques émises par la centrale syndicale quebécoise, qui compte plus de 600 000 membres.

Снимката е предоставена с любезното съдействие

Quelques-unes des critiques émises par la centrale syndicale quebécoise, qui compte plus de 600 000 membres.

La FTQ invite les Québécois à comparer les programs des partis et à faire le bilan du gouvernement actuel. Le bureau de direction aussi invité tous les chefs de parti et «même Éric Duhaime» à discuster des élections du 3 octobre prochain.

Pour l’instant, François Legault et Dominique Anglade sont les deux seul à ne pas s’être prêntante à l’édifice Fernand-Daoust du boulevard Crémazie, à Montréal.

« On n’est pas juste des empêcheurs de tourner en rond, des faiseux de grève pis des chialeux. On veut melioration la société québécoise », настоява Даниел Бойер.

Il ne critique pas pour critiquer, накратко.

Une longue list d’épicerie

« Той veut être намесва. C’est facile de monter sur la table pis de crier. C’est pas mal plus complexe de s’asseoir, de trouver des solutions, de les vendre à nos membres, mais c’est beaucoup plus productif », ajoute-t-il.

Pourquoi une pub radio maintenant, en plein été?

« Parce qu’on n’a pas le droit de le faire pendant la période électorale, qui devrait commencer au plus tard à la mi-septembre et qu’on voulait être collés dessus le plus possible », explique le chef syndical.

Incisif, le message a été accepted à l’unanimité. Personne à la centrale syndicale ne craint de se mettre des membres à dos “même si certains votent pour la CAQ”, car “on défend notre monde”.

« Les conditions de travail dans le réseau de la santé ont été charcutées à coup de décrets sans consulter les représentants syndicaux », décrie inter autres la FTQ.

Синът на президента настоява aussi beaucoup sur l’environnement, dossier dans lequel la CAQ «n’a peu près rien fait».

La FTQ avait aussi amorcé une campagne d’affichage en juin dernier pour exposer le bilan du gouvernement.

Au bureau du premier ministre, he a préférence ne pas commenter, hier.

– Със съдействието на Марк-Андре Ганьон

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l’adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63 ЛЪЖИЧКИ.

(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src=”https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v3.2&appId=242991719478311&autoLogAppEvents=1″;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));