Le forum des affaires | Опасен климат на труда

De plus en plus de personnes au Québec metten leur vie en danger en partant pour le travail, et ce n’est pas pour les raisons qui vous viendraient spontanement à l’esprit. Les effets des changes climatiques deviennent de plus en plus mortels.

Публикувано в 16:00 ч

Колийн Торп
Генерална директриса, Еквитер

Денис Болдук
Генерален секретар, FTQ

Les épisodes de chaleur intense de plus en plus frequents apportent leur lot de récits catastrophiques. Souvenons-nous des canicules de 2018 et de 2020 qui ont coûté la vie à plus d’une centaine de personnes au Québec. Ces morts prématurées sont en hausse partout au Canada. La list ne s’arrête pas là, les effets non plus.

Les maladies cardiovasculaires et les troubles respiratoires sont en hausse à cause de la pollution atmosphérique, des incendies de forêt, des sécheresses et des vagues de chaleur. Les complications liéantes à la pollution atmosphérique emportent près de 15 000 personnes par an au Canada. Les cancers sont également en augmentation à cause des rayons UV plus violentes et de l’allongement de la période estivale.

Il en va de même avec les injuries traumatiques d’ordres physique et psychologique cousées par les catastrophes naturelles qui sont de plus en plus oftenes et violentes. L’exposition excessive à la chaleur pourrait augmenter l’inconfort et la fatigue, diminuer la vigilance et la dextérité manuelle; de quoi augmenter les incidents de travail.

De plus en plus de maladies sont transmises par des insects et des rongeurs qui montent vers le Nord en raison de l’augmentation de la temperature, affectant les travailleurs, по-специално dans la foresterie; nous n’avons qu’à penser à la maladie de Lyme.

Pour couronner le tout, nous savons nouvelles que l’écoanxiété est une situation réelle et que, comme toute forme d’anxiété, elle peut causer des pertes d’engagement et de productivité au travail.

Imaginez-vous maintenant être une personne qui travaille à l’extérieur. Представете си être une personne travailant comme col bleu pour une municipalité, comme monteur de lignes chez Hydro-Québec, sur un chantier de construction, un jeune moniteur dans un camp de jour ou une ouvrière agricole. Transpose maintenant les effets décrits plus haut. Personne ne devrait mettre sa santé et sa sécurité en danger au travail. Точка.

Il ya une décennie, той comptait une moyenne annuelle de trois journées à plus de 32 °C. Според INSPQ може да премине след повече от 20 дни през 2040 г., а след това след 50 дни преди края на века. À l’horizon 2050, nous pourrions assistant à une hausse préoccupante de 122 % du nombre quotidien de problèmes de santé liés à la chaleur.

En 2019, l’Organisation internationale du travail publicait un rapport sur les coups de chaleur et les pertes d’heures travaillées ; c’est l’équivalent de 80 millions d’emplois qui seront perdus dans le monde d’ici 2030 si rien n’est fait.

On peut déduire que l’économie en sera assurement affecté en raison de l’absentéisme, des réclamations d’indemnisation, de la réduction de la force de travail, de l’allongement des échéanciers и др.

Pourtant, que font les gouvernements? Peu ou rien. Ils préférent discuster de la création d’emplois verts et de technologies de compensation de carbone. D’ailleurs, en quoi cette dernière préviendrait-elle un impact sur la santé de quelqu’un travailant par exemple dans une raffinerie?

Les gouvernements parent beaucoup d’adaptation aux changes climatiques. Pourquoi ? Parce que les costes liés aux catastrophes climatiques attainuent maintenant entre 5 % et 6 % du PIB du Canada. Това е огромно. Ces разходи sont en augmentation.

Cependant, l’impact sur l’économie est-il une raison pour reléguer les travailleurs au rang de spectateurs? De les laisser prendre une loterie sur leur santé et leur vie chaque matin au moment de partir pour le travail? Bien sûr que non.

Portant des solutions existent, telles que la conversion juste, la prevention et l’adaptation. Cela signifie d’appuyer la planification de la conversion sur un horaire du travail décent, d’établiser un dialogue social avec les personnes qui subissent déjà les impacts et de s’attaquer aux inégalités sociales.

Cela fait des années que nos organizations demandent aux deux ordres de gouvernement de mettre en place des structures tripartites pour planier cette conversion.

Nous ne pouvos que conclure que les gouvernements ont pluto choisi d’abandonner les travailleurs et les travailleuses.

Maintenant, aux prochanes élections, c’est le temps de prendre la parole : quels candidats se preoccupent de votre santé et sécurité au travail?

window.fbLoaded = false;
window.fbAsyncInit = function() {
FB.init({appId: ‘166995983353903’, version: ‘v3.2’});
window.fbLoaded = true;
};
(function() {
var e = document.createElement(‘script’); e.async = true;
e.src = document.location.protocol +
‘//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js’;
document.getElementById(‘fb-root’).appendChild(e);
}());