LNH: Cinq joueurs autonomes attractants toujours disponibles

Près de deux semaines se sont écoulées depuis l’ouverture du marché des joueurs autonomes de la Ligue nationale de hockey (LNH), et plusieurs gros noms n’ont toujours pas apposé leur signature au bas d’une nouvelle antente.

• À lire aussi: Des nouvelles de Slafkovský

• À lire aussi: LNH: Уилям Лагесон е във Каролайн

Voici cinq athhlètes libres comme l’air qui ne prêtre pas tarder à se trouver un nouveau domicile.

Назем Кадри – нападател

Perçu comme le meilleur attaquant disponible depuis que les Blue Jackets de Columbus ont consenti un pacte faramineux à Johnny Gaudreau, Kadri a un profile unique dans le circuit Bettman. Celui qui vient de soulever la coupe Stanley avec l’Avalanche du Colorado peut remplir le filet adverse, être employé à toutes les sauces et déranger l’adversaire par son style hargneux et robuste. Il a connu une saison 2021-2022 de rêve, insccrivant 87 points, soit 26 de plus que son record précédent. L’Ontarien de 31 ans est vraisemblamente à la recherche du plus gros contrat de sa carrière, mais son acquisition à gros prix serait risquée dans cette ère où la masse salariale fait foi de tout.

Джон Клингберг – защитник

Les défenseurs drotiers et mobiles dans la LNH sont très peu nombreux. Клингберг, на 29 години, не представлява pas une valeur sûre en raison de son style unidimensionnel et de ses lackences défensives. Il faut toutefois rendre à César ce qui appartient à César: le Suédois est un des meilleurs quarts-arrière du circuit Bettman en avantage numérique et compte six saisons de 40 points et plus avant l’âge de 30 ans. Klingberg est dotte d’un bon gabarit et d’une excellente capacité à repérer ses coéquipiers. Il serait toutefois surprenant de le voir évoluer sur une première paire dans une équipe qui aspire aux grands honneurs. L’ancien choix de cinquième tour en 2010 vient d’écouler la dernière saison d’une antente d’une valeur annuelle de 4,25 милиона $, et il exige assurancement une costaude augmentation de salaire.

Фил Кесел – нападател

Certes, Kessel n’est plus l’ombre du joueur qu’il était jadis. À 34 ans, il vient toutefois d’inscrire 52 points avec les Coyotes de l’Arizona, l’une des pires shapes du circuit. À titre indicative, seul Nick Suzuki plus de points avec le Canadien de Montréal la campagne dernière. L’ailier américain спечели две купи Стенли с Пингвините от Питсбърг и оспори 1204 срещи в LNH. Il pourrait représenter une acquisition judicieuse pour une équipe à la recherche de profondeur à l’attaque et d’un spécialiste du jeu de puissance.

Сони Милано – нападател

Les Ducks d’Anaheim en ont supris plus d’un en choissant de ne pas deposer d’offre qualifying à l’ancien choix de première ronde, qui s’est enfin établi à temps plein dans la LNH la saison dernière. Milano est un ailier creatif qui n’a pas peiné à développer une complicité avec le joune Trevor Zegras. Le natif de l’État de New York est dans la fleur de l’âge, à 26 ans, et cherchera assurement à prouver qu’il a la constance pour évoluer au sein d’un d’un top 9 в веригата Bettman. Ses talents de passeur sont indéniables et il a inscrit 34 points en 66 partys en 2021-2022. Son potencijal devrait piquer la curiosité d’une formation en manque de talent offensive.

Пол Стастни – нападател

La proéniture du légendaire attaquant des Nordiques de Québec Peter Stastny продължава офанзива за възстановяване на производството през 2021-2022 г. С вписването на 45 точки за премиерата на първия ден през 2015 г. и вниманието на платото на 20 точки за премиерата на първия дебют през 2014 г. Ветеран от 1072 мача в най-добрата хокейна лига на света, Стастни никога не е вдигал трофея на Лорд Стенли и не е спечелил тази сигурна аура objectif en tête dans la recherche de son nouveau contrat. Il afficée ouvertement son mécontentement à l’égard de la culture qui régnait dans le vestiaire des Jets de Winnipeg, lors du bilan d’après-saison, et semble avoir les yeux rivés vers une équipe prétendante. Le pivot de 36 ans a touché plus de 83 milliones $ en carrière, selon le site spécialisé CapFriendly… le salaire ne devrait ainsi pas être le nerf de la guerre dans ses pregovori.

(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src=”https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v3.2&appId=242991719478311&autoLogAppEvents=1″;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));