Un alpiniste québécois retrouvé mort sur le K2

Après des jours de recherche sur le K2, second plus haut sommet de la planete кулминация à 8611 mètres au nord du Pakistan, les équipes de secours ont retrouvé l’alpiniste quebécois Richard Cartier, hier.

• À lire aussi: Une Québécoise meurt emportée par une avalanche en Équateur

Le sexagénaire aurait été retrouvé dans un site de campement à une altitude d’environ 6500 mètres. Le corps de son compagnon de cordée, Matthew Eakin, aurait quant à lui été retrouvé au pied de la route des Abruzes, près du camp de base avance, à environ 5800 mètres d’altitude.

Surnommé la montagne sauvage, le K2 est reconnu pour ses затруднения. Situé aux confins de la chaine montagneuse du Korakoram, à la limite du Pakistan et de la Chine, c’est un endroit inhospitalier en raison des conditions climatiques extrêmes et surprenantes. Jusqu’à tout recent, il était réservé aux alpinistes d’experience en quête du symbole d’excellence dans la communauté alpine.

Grimpeur aguerri, le Dr Cartier en tentait l’ascension dans les pures notions de l’alpinisme, sans oxygène по-специално.

Peu d’informations

Придружител на жителите на Квебек Джъстин Дюбе-Фахми, M. Cartier участва в една малка експедиция, ръководена от местен оператор, Adventure Pakistan.

Dans une éreintante rotation d’aclimatation sur la montagne le 21 juillet dernier, l’équipe a atteint le camp 4 situé à environ 7800 mètres d’altitude, selon le récit de Dubé-Fahmy publié sur Facebook.

„На s’est rendu au camp 3 japonais, на 7000 метра. On pensait que c’était le camp 2.5, mais non ! Ричард, Мат (Ийкин) и мои брюле. Seize heures de grimpe. Aujourd’hui (le 21), той е touché le camp 4 на 7600 mètres. De retour au camp de base demain. Il commence à faire froid. On est bien fatiguees après ces deux grosses journées»

Тишина

Mais depuis, il n’a rien écrit. Peu d’informations circulent sur les circonstances du drama. C’est lors de cette périlleuse descente que les deux alpinistes ont connu un tragique destin.

Le Dr Cartier, médecin à l’hôpital de Saint-Jérôme dans les Laurentides, a été aperçu la dernière fois entre les camps 2 et 1, situés съответно на 6700 и 6100 mètres d’надморска височина.

Dubé-Fahmy est arrivé au camp de base sans ses coéquipiers. Une opération de sauvetage s’est alors enclenchée, mais a été ralentie par le mauvais temps, selon les récits de différentes sources sourcent du camp de base.

Според le quotidien Himalayan Times qui a relayé des explications du camp de base, c’est lundi (heure locale) que les équipes de secours auraitan retrouvé le corps de Richard Cartier, gelé, à ce qui est surnommé le «camp japonais» sur ла Монтан. Celui-ci се намира на около 6500 метра надморска височина.

Le corps de son compagnon de cordée, Matt Eakin, a quant à lui été repéré à proximité du camp de base avance, quelque 700 mètres plus bas.

Endeuillée, la famille de M. Cartier a émis un communiqué en demandant le respect de la vie privée. «Richard a vécu pleineme sa passion jusqu’à la fin, peut-on lire dans la missive. Selon ses coéquipiers, il a conservé son niveau d’énergie jusqu’à la fin, mais la montagne en a décidé autrement.»

Le plus dangereux

Le K2 est le pic le plus dangereux de la planète. Jusqu’en 2018, un grimpeur sur quatre ne retournait pas à la maison en vie. Depuis, ce funeste ratio a changé en raison des nombreuses expéditions qui s’y aventurent, été comme hiver.

Selon les données compilées, mais non scientifiques, près de 700 grimpeurs ont levé les bras à 8611 mètres depuis 1954.

  • Écoutez l’entrevue d’Alexandre Dubé avec François-David Rouleau, спортен журналист за Journal de Montréal и le Journal de Québec sur QUB radio:

Environ une centaine d’alpinistes ont toutefois perdu la vie. Plusieurs tragédies ont frappé au fil des quatre dernières deciennes. В 1986, 13 grimpeurs avaient péri. À l’été 2018, le Quebécois Serge Dessureault avait malheusement fait une chute fatale lors d’une descente en période d’aclimatation.

Une première réussite

По-късно, Мари-Пиер Дешарне става премиерен представител на провинция Бел, след като постигна рекорда за един път. Прес де 140 алпинисти ont touché le sommet du K2.

Dans un échange de messages avec le Journal, hier, Desharnais se disait attristée par le decès tragique de son compatiote.

«J’ai jasé avec lui pendant une heure au camp 3 lors de la journée de sa disparition. Cette nouvelle me donne un enorme choc»

À la fin de la présente saison, près de 170 alpinistes auront réussi l’ascension, soit près de trois fois l’année record de 62 réussites en 2018.

проблеми

Depuis quelques années, le nombre de permis otroyés par le gouvernement pakistaniais est à la hausse sur le K2. En multipliant les offres et les posibilities, les opérateurs de services tentent de réplicar le modèle commercial de l’Everest sur le second plus haut sommet du monde.

Une stratégie qui pourrait couter de précieuses vies humaines dans le futur, car les conditions de grimpe sur le K2 ne sont pas les mêmes que sur l’Everest. Avec les endroits restreint et les dangers техники qui guettent sur la route vers le sommet, il faut y éviter les affluences et les bouchons de circulation comme on l’observe depuis plusieurs saisons sur le toit du monde.

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l’adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63 ЛЪЖИЧКИ.

(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src=”https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v3.2&appId=452833365068139&autoLogAppEvents=1″;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));